Wasserbehandlung

L’eau potable est une ressource rare et qui doit être préservée. L’industrie et les municipalités ont donc besoin de technologies fiables et rentables pour répondre aux strictes exigences légales strictes.

Le traitement de l’eau emploie des procédés mécaniques, chimiques et biologiques qui visent à éliminer ou à réduire la concentration des contaminants afin de protéger nos ressources. 

Traitement de l’eau : efficacité maximale à un coût minimal

Übersicht Wasserbehandlung mit technischen Gasen

Les experts en traitement de l’eau d’Air Liquide s’appuient sur leur expertise des gaz et des technologies pour travailler à vos côtés afin d’optimiser vos procédés de traitement et de réduire vos coûts. Air Liquide propose des procédés de traitement innovants qui permettent de maîtriser vos tâches spécifiques sur le long terme :

Air Liquide propose une gamme de solutions spéciales pour l’industrie, les municipalités et les fournisseurs d’eau, dont voici un aperçu :

Traitement des eaux usées : performances plus élevées avec un moindre investissement

Abwasserbehandlung mit Sauerstoff

Traitement biologique des eaux usées à l’oxygène

Le cœur de la plupart des stations d’épuration des eaux usées bat aujourd’hui au rythme biologique. En association avec la sédimentation secondaire et les autres systèmes placés en amont et en aval, c’est ici que s’effectue la mission principale : l’élimination de la DCO et l’élimination de l’azote.

Une augmentation des performances des stations d’épuration des eaux usées peut être obtenue à court terme et sans investissements élevés grâce à une utilisation ciblée de l’oxygène. Les valeurs de rejet sont maintenues de manière fiable, même en cas de chocs et de pics de charge. 

Traitement des eaux usées à l’ozone

Les substances organiques réfractaires, biologiquement non dégradables ou difficilement dégradables, ainsi que les composés toxiques, ne sont pas éliminés, ou le sont seulement de manière incomplète, même en employant une étape biologique fonctionnant de manière optimale. Il en résulte une augmentation des valeurs de DCO, due à la présence de DCO inerte dans l’effluent. 

Les substances anthropiques à l’état de traces, ou micropolluants de tous types, font également partie des groupes de substances indésirables renfermés dans les effluents d’une station d’épuration.

Lorsque les méthodes de purification traditionnelles ne suffisent pas, le traitement à l’ozone est une solution à la fois universelle et écologique. Ce procédé élimine totalement un grand nombre de substances problématiques, ou les oxyde à point tel qu’elles deviennent alors biodégradables. L’ozone réagit pour former des produits d’oxydation relativement peu problématiques, ainsi que de l’oxygène.

Réduction des boues d’épuration et désintégration des boues excédentaires

Ozon zur Klärschlammbehandlung und Index-Senkung

Les boues excédentaires biologiques ou les boues secondaires s’accumulent inévitablement dans toute station d’épuration biologique. Leur élimination est coûteuse et aboutit généralement dans des incinérateurs, qui sont de plus en plus souvent des incinérateurs de mono-boues.

L’utilisation d’ozone pour réduire les coûts d’élimination des boues d’épuration est une option permettant d’abaisser jusqu’à 50 % les boues excédentaires à éliminer, directement au point d’origine. Parallèlement, une réduction sûre de l’indice de boue est obtenue.

Réduction de l’indice de boue

Un indice élevé de boue ou de volume de boue (SVI) dans les bassins d’aération et de sédimentation secondaires se traduit souvent par une diminution des performances de la station et à des problèmes opérationnels importants. Des valeurs élevées de DCO dans les effluents et des concentrations élevées de substances filtrables sont symptomatiques. La biomasse nécessaire ne pouvant être maintenue dans le système en quantité suffisante, la teneur en matière sèche (MS) diminue.

L’utilisation d’ozone dans les boues recirculées en tant que « version légère » de la réduction des boues d’épuration ou de la désintégration des boues en excès se révèle un moyen fiable de réduire de manière significative l’indice de boue. 

Neutralisation écologique sans acides minéraux

Dans de nombreuses entreprises, des eaux usées alcalines présentant un pH élevé sont produites. Celui-ci doit être ramené à un niveau de 9,0 à 7 par des moyens appropriés. 

La neutralisation au CO2 est une alternative économique, écologique et sûre qui évite l’utilisation de produits chimiques hautement corrosifs. 

Traitement de l’eau potable à l’oxygène, au dioxyde de carbone et à l’ozone

Trinkwasseraufbereitung mit Sauerstoff und Ozon

L’eau potable est notre première denrée alimentaire : sans eau, aucune vie n’est possible. La protection et le traitement de cette ressource vitale sont donc d’une importance cruciale pour garantir une bonne qualité de vie.

L’oxygène, le dioxyde de carbone et l’ozone apportent une contribution importante aux différentes étapes du traitement. Tous les gaz utilisés sont disponibles dans des qualités particulières pour le traitement de l’eau potable.

Déferrisation, démanganisation et oxydation de l’ammonium

Le traitement des eaux souterraines vise à éliminer spécifiquement les concentrations élevées de fer et de manganèse, ainsi que l’ammonium et d’autres substances oxydables si nécessaire.
Pour accroître les performances de ces procédés, mais aussi réduire la résistance des filtres et augmenter leur durée de fonctionnement, l’oxygène technique est utilisé comme alternative à l’air dans le traitement qualitatif de l’eau potable.

Emploi d’ozone dans le traitement de l’eau potable

La transformation d’eau de surface en eau potable, notamment à partir d’eaux courantes, comprend généralement un traitement en amont de l’eau brute à l’ozone. Pour l’oxydation, l’ozone est produit directement sur place à partir d’oxygène technique. Là encore, l’utilisation d’oxygène dans le traitement qualitatif de l’eau potable est requise. 

Durcissement de l’eau potable

Le traitement de l’eau potable d’une eau brute douce, provenant par exemple d’une eau de surface, nécessite un durcissement. Pour cela, on emploie du dioxyde de carbone dans le traitement qualitatif de l’eau potable afin de dissoudre les agents de dureté. En outre, l’équilibre entre le calcaire et l’acide carbonique est ajusté. 

Adoucissement de l’eau potable, décarbonisation

À long terme, l’eau potable dure endommage les systèmes en aval du fait de la précipitation du calcaire. C’est pourquoi, dans de nombreux cas, un adoucissement central a lieu dans le réseau d’eau. On utilise ici la décarbonisation rapide ou l’adoucissement dans des usines Carix. L’emploi du dioxyde de carbone dans le traitement qualitatif de l’eau potable joue un rôle déterminant, soit pour la régénération des échangeurs d’ions utilisés dans le procédé Carix, soit pour l’ajustement de la valeur du pH et de l’équilibre chaux/acide carbonique.

Ajustement de l’équilibre chaux/acide carbonique, protection des systèmes membranaires

L’équilibre chaux/acide carbonique joue un rôle fondamental dans le traitement ou le mélange de l’eau potable ou de l’eau de traitement. Une eau brute ou potable déséquilibrée peut endommager de façon permanente les systèmes ou canalisations en aval. La prévention de la précipitation du calcaire peut également être obtenue en ajustant la valeur du pH à l’aide de CO2 grâce à une décarbonisation ou un traitement dans des installations à membrane. 

Traitement des eaux de refroidissement et des eaux de process

Ozonierung von Kühlwasser zur Desinfektion

Les eaux de process et de refroidissement sont produites principalement dans les installations industrielles, parfois en quantités considérables. Selon le domaine d’application, elles sont généralement exploitées plusieurs fois et font l’objet d’un traitement intermédiaire lors d’une étape spéciale.
Dans le traitement des eaux de refroidissement, l’emploi d’ozone a pour but de réduire les légionelles ou les germes. 

Les eaux de traitement, souvent traitées à partir d’eaux de surface, sont amenées dans la plage de pH optimale pour la floculation et la précipitation avec de l’acide carbonique.

De plus en plus, les eaux de traitement provenant d’un flux d’eaux usées sont traitées dans le cadre de ce que l’on appelle la « réutilisation de l’eau ». Selon ce principe, du CO2 protège les systèmes à membrane utilisés dans le traitement, par exemple, tandis que l’ozone élimine les composés indésirables et les germes.

Conseils sur le traitement de l’eau par les gaz techniques

Le traitement de l’eau au moyen de gaz techniques (oxygène, dioxyde de carbone ou ozone) est bien établi dans un large éventail de secteurs industriels :

  • Chimie et pétrochimie
  • Raffineries
  • Traitement des eaux usées municipales
  • Traitement de l’eau potable
  • Industrie des peintures et vernis
  • Industrie du textile et du cuir
  • Production de papier et pâtes à papier
  • Industrie agroalimentaire (y compris les laiteries, abattoirs, fabriques de boissons, boulangeries et pâtisseries)
  • Généralement pour des tâches complexes avec une concentration excessive d’ingrédients

Les conseils délivrés par des experts compétents facilitent grandement la tâche des exploitants en leur permettant de trouver le concept optimal de traitement et d’installation pour des tâches souvent spécialisées. Outre le choix de la variante appropriée, son intégration dans le processus de traitement existant revêt également une importance considérable. 

Air Liquide peut s’appuyer sur plus de 40 années d’expérience et sur un réseau mondial comptant plus de 2 500 systèmes opérationnels. L’utilisation de gaz techniques dans le domaine de la technologie environnementale est l’une de nos principales compétences. 

Une démonstration des performances et de la flexibilité peut être réalisée sur site au moyen de systèmes mobiles, si nécessaire sur une plus longue période.

Nexelia pour le traitement de l’eau Notre promesse de performance au plus haut niveau

  

En tant que solution complète et personnalisée, Nexelia pour le traitement de l’eau crée un lien optimal entre le traitement des eaux usées, des eaux de process ou de l’eau potable, et les gaz et technologies les plus appropriés.

nexelia associe le savoir-faire à notre promesse d’une solution efficace et économique pour votre mission de traitement de l’eau.

nexelia

Dans le traitement de l’eau, l’utilisation d’oxygène, de dioxyde de carbone ou d’ozone est établie depuis longtemps. Les gaz industriels, simples et faciles à utiliser, optimisent un large éventail de procédés dans le traitement des eaux usées ou la purification de l’eau potable. Des équipements adaptés à l’utilisation spécifique de gaz techniques et une technologie d’installation fiable contribuent également de manière significative à l’efficacité globale de cette méthode. 

Nos brochures

Avez-vous des questions ? Alors, remplissez le formulaire de contact!

Nos experts vous rappelleront dans les 24 heures!
Je consens à ce que CARBAGAS utilise les informations que je fournis pour me contacter, communiquer avec moi et traiter ma demande. La politique de confidentialité peut être consultée ici. Note : Vous pouvez vous opposer à cette utilisation à tout moment en contactant Carbagas.

Ceci pourrait également vous intéresser