Air Liquide propose des solutions individuelles pour votre analyse de l'hydrogène

Laboratoire analyse

La qualité de l'hydrogène utilisé est souvent décisive pour les processus techniques, les performances des piles à combustible à hydrogène ou encore pour le respect des exigences légales, par exemple pour satisfaire aux obligations commerciales dans le contexte de la mobilité de l'hydrogène.
Les impuretés présentes dans l'hydrogène - comme le monoxyde de carbone - peuvent affecter considérablement la durée de vie des piles à combustible. Par conséquent, l'hydrogène en tant que carburant est défini dans les normes internationales SAE J2719 ("Hydrogen Fuel Quality for Fuel Cell Vehicles") et ISO 14687-2 ("Hydrogen as a Fuel - Product Specification - Part 2") avec des limites maximales admissibles très basses pour les impuretés critiques.
Carbagas, en collaboration avec le laboratoire d'analyse français CEMIAG, qui appartient au groupe, offre la possibilité de tester la qualité de l'hydrogène. Les échantillons gazeux provenant des stations-service d'hydrogène ou d'autres points de la chaîne d'approvisionnement en hydrogène peuvent être analysés pour vérifier la conformité aux exigences de qualité du produit selon la norme DIN EN 17124 ("Hydrogène en tant que carburant - Spécification du produit et assurance de la qualité...") ou la norme ISO 14687-2:2012.
Outre le service d'analyse de l'hydrogène proprement dit pour la recherche d'impuretés critiques, Carbagas propose un échantillonnage sûr et sans erreur à chaque point de la chaîne d'approvisionnement en hydrogène, ainsi que l'organisation de l'expédition des échantillons en tant que services supplémentaires.
Le CEMIAG est l'un des rares laboratoires en Europe à pouvoir tester entièrement ces limites très basses et utilise pour cela une technologie analytique de pointe. Cependant, l'analyse de la qualité de l'hydrogène nécessite un échantillon d'hydrogène suffisamment grand et représentatif, où la contamination par le gaz résiduel du récipient d'échantillonnage est assurée par des cycles de purge suffisants pendant l'échantillonnage proprement dit. 
Vos avantages :

  • Vous connaissez la qualité exacte de l'hydrogène et respectez les exigences légales.
  • Vous augmentez votre sécurité en confiant l'exécution d'un échantillonnage sans erreur à des experts.
  • Vous pouvez compter sur un transport sans problème des échantillons vers le laboratoire.
  • vous veillez à ce que l'analyse d'un échantillon représentatif soit effectuée à l'aide d'un équipement analytique de pointe

En collaboration avec notre laboratoire CEMIAG, nous pouvons analyser les impuretés suivantes selon les exigences de qualité de la norme DIN 14687-2 :

Nr. Contamination Formule Unité ISO 14687-2
Impuretés
1
Eau
H2O ppm v/v < 5
2 Total des hydrocarbures THC ppm v/v < 2
3 Oxygène O2 ppm v/v < 5
4 Hélium He ppm v/v < 300
5 Azote N2 ppm v/v < 100
6 Argon
Ar
ppm v/v < 100
7 Dioxyde de carbone CO2 ppm v/v < 2
8 Monoxyde de carbone CO ppb v/v < 0,2
9 Composés sulfurés totaux TS ppb v/v < 4
10 Formaldéhyde HCHO ppm v/v < 10
11 Acide formique HCOOH ppm v/v < 0,2
12 Ammoniac NH3 ppb v/v < 0,1
13 Total Composés halogénés TH ppm v/v < 50
Wasserstoff

La mobilité de l'hydrogène et les piles à combustible reposent sur l'hydrogène en tant que carburant.

Outre la mobilité électrique, la mobilité à l'hydrogène représente un autre pilier important pour minimiser les émissions nocives des gaz d'échappement des voitures (comme le dioxyde de carbone, le monoxyde de carbone ou les oxydes d'azote). Les véhicules à piles à combustible (FCEV) offrent une bonne alternative aux véhicules équipés de moteurs à batterie, car les voitures équipées de piles à combustible, par exemple, mettent beaucoup moins de temps à faire le plein. Une réaction chimique entre l'oxygène et l'hydrogène dans la pile à combustible produit de l'électricité, qui peut être utilisée pour alimenter un moteur. La technologie des piles à combustible est déjà utilisée aujourd'hui dans divers moyens de transport tels que les voitures, les camions, les trains, les bateaux et même les avions, car elle se caractérise par une autonomie particulièrement importante. À l'avenir, la mobilité de l'hydrogène doit se développer de manière constante, c'est pourquoi d'autres projets dans le domaine des véhicules à pile à combustible (FCEV) sont prévus dans toute l'Europe.

La transition énergétique et le couplage des secteurs comme futurs domaines d'analyse de l'hydrogène

Wasserstoff Auto

La mise en réseau des secteurs de l'économie énergétique et de l'industrie - le couplage sectoriel - rend l'hydrogène polyvalent, avec d'autres domaines d'application, par exemple dans les secteurs de la chaleur, de l'électricité et du bâtiment.
L'hydrogène peut être produit par différents procédés - comme l'électrolyse -, facilement transporté, stocké sous forme liquéfiée ou comprimée, reconverti en électricité par des piles à combustible ou même, dans une certaine mesure, injecté dans le réseau de gaz existant par méthanisation.
Là aussi, il peut être nécessaire d'analyser la qualité de l'hydrogène, d'exclure certaines impuretés ou de contrôler le respect des valeurs limites.

Avez-vous des questions ? Alors, remplissez le formulaire de contact !

Nos experts vous rappelleront dans les 24 heures !
Je consens à ce que CARBAGAS utilise les informations que je fournis pour me contacter, communiquer avec moi et traiter ma demande. La politique de confidentialité peut être consultée ici. Note : Vous pouvez vous opposer à cette utilisation à tout moment en contactant Carbagas.